Skip to main content

Politica e Istituzioni

Paris - La Vallée d’Aoste rencontre ses émigrés au traditionnel Arbre de Noël

- 0 Comments

Les 17 et 18 janvier prochain, la Vallée d’Aoste retrouve ses émigrés à Paris, à l’occasion du traditionnel rendez-vous de l’Arbre de Noël.

Vendredi 17 janvier à 17h, à la Maison du Val d’Aoste de Paris (3, rue des Deux-Boules), l’Assesseur à l’Éducation, à l’Université, à la Recherche et aux Politiques de la jeunesse, Chantal Certan, et le Vice-Président du Conseil de la Vallée, Joël Farcoz, rencontrent les responsables des sociétés d'émigrés valdôtains, pour une table ronde dédiée aux échanges d’idées et aux informations que les émigrés désirent obtenir du Gouvernement et du Conseil régionaux.

À 18h30, il y aura l’inauguration des expositions "Les Couleurs d’un voyage du Mont-Joux à Montmartre" de l’artiste Etto Margueret et "Passages" de l’artiste Sonia Biagiotti, présentées par l’Assesseur Certan.L’inauguration sera animée par la chorale "Les Hirondelles".

Samedi 18 janvier, à partir de 15h, les manifestations de l’Arbre de Noël de Paris se tiennent au Cirque d’Hiver Bouglione (110, rue Amelot), avec les discours officiels de l’Assesseur à l’Éducation, du Président de l’Union valdôtaine de Paris, Jean-Baptiste Pedretti et de l’Assesseur d’Arnad, Alexandre Bertolin, la commune où se déroulera la Rencontre valdôtaine 2020.

À 17h, les participants pourront assister au spectacle "Exploit", qui sera suivi du traditionnel dîner, animé par les intermèdes musicaux de la chorale "Les Hirondelles".

À cette occasion, le Conseil de la Vallée, outre que par le Vice-Président Joël Farcoz, sera représenté par les Conseillers régionaux Diego LucianazCarlo Marzi et Luisa Trione.

Seront également présents les Syndics de Challand-Saint-Victor Michel Savin, d’Ollomont Joël Créton et de Saint-Denis Franco Thiébat, les anciens Syndics Silvio Barrel et Ezio Pasquettaz, ainsi que  le Président de l’Institut d’histoire de la résistance et de la société contemporaine en Vallée d’Aoste François Stévenin et  le Président de la Fondation Chanoux et coordinateur du projet "La mémoire de l’émigration", Alessandro Celi.