Tu sei qui

Union Valdôtaine de Paris - Célébrations du 120e anniversaire

Data: 0 Comments

Cette année, l’Union Valdôtaine de Paris fête ses 120 ans et une délégation d’autorités valdôtaines, ainsi que les élèves et les enseignants de la classe de 2e F de l’école secondaire du premier degré de Brusson (Institution scolaire Luigi Barone ) – lauréats du concours éducatif Impariamo a crescere insieme organisé dans le cadre du projet La Commune à l’école participeront aux célébrations prévues cette fin de semaine, à Paris.

Samedi 17 juin 2017, à partir de 14h30, au Palais du Luxembourg, siège du Sénat français, se tiendra la cérémonie du 120e anniversaire, à laquelle participeront le Président de la Région autonome Vallée d’Aoste Pierluigi Marquis, le Sénateur de la République italienne Albert Lanièce et le Président de l’UV de Paris Jean-Baptiste Pedretti, en présence des émigrés valdôtains de Paris. Seront également présents le Vice-président de la Région et assesseur à l’agriculture et aux ressource naturelles Laurent Viérin, l’assesseur au budget, aux finances, au patrimoine et aux sociétés à participation régionale Albert Chatrian, l’assesseur à l’éducation et à la culture Chantal Certan, le Vice-président du CELVA et Syndic de la Commune de Charvensod Ronny Borbey, l’assesseur de la Commune de Lillianes Mirella Vallomy, les anciens Syndics Silvio Barrel, Riccardo Farcoz et Ezio Pasquettaz, le Président de la section valdôtaine de l’Union internationale de la Presse francophone et Vice-président de l’Institut d’histoire de la Résistance et de la société contemporaine en Vallée d’Aoste François Stévenin, ainsi que le Président du Comité des traditions valdôtaines et Président de l’Institut des études fédéralistes et régionalistes Alessandro Celi.

Société mutualiste fondée en 1897, l’Union Valdôtaine de Paris est l’une des plus anciennes de France et elle a été créée par les émigrés valdôtains de Paris dans un but de solidarité et d’entraide. À travers les siècles, elle a su rassembler les « enfants » de la Vallée d’Aoste contraints de quitter leur petite patrie pour tenter leur chance à Paris.

La Redaction