Skip to main content

Territorio ed Eventi

Courmayeur - UV chiede le dimissioni di Miserocchi

- 0 Comments

La sezione di Courmayeur di Union Valdotaine, riunitasi ieri sera, chiede lo scioglimento del Consiglio comunale e l’indizione di elezioni anticipate. Alla base della richiesta, le dimissioni dal gruppo di maggioranza dei tre candidati più votati alle ultime elezioni nella lista Esprit Courmayeur, Raffaella Sartuer, Alberto Vaglio e Roberta D’Amico, che assieme hanno ottenuto 754 preferenza, in tutto la lista ottenne 840 voti e l’immobilismo e la mancanza di azioni concrete nei settori fondamentali dell’economia del  paese 

 

“Ayant pris acte des démissions de Mme Roberta D’Amico, en tant qu’Assesseur aux Politiques Sociales et à la Culture, qui suivent, de tout près, les démissions de Mme Raffaella Sarteur dans sa charge d’Assesseur aux Ouvrages publics, Territoire et Environnement ; Souligne que lesdites démissions suivent celles de Mr. Alberto Vaglio déjà chef de groupe et, maintenant, conseiller faisant partie du groupe mixte à l’intérieur de la minorité communale. Remarque que les trois démissionnaires ont recueilli conjointement 754 préférences personnelles sur 840 voix de la liste Esprit Courmayeur. - Sottolineano in una nota gli esponenti locali di UV - Exprime sa vive inquiétude face à l’immobilisme total de deux secteurs moteurs de l’économie du pays: le secteur de la construction, congestionné par les retards continus dans le traitement de pratiques et de concessions par le département technique qui engendre ainsi une importante fibrillation parmi les professionnels du bâtiment de Courmayeur et le secteur du tourisme, oû aucun des objectifs présentés comme fondamentaux lors d’une réunion du 30 janvier 2018 a été réalisé, et encore l’élaboration du plan stratégique triennal (été 2018 - été 2021), à la lumière des événements présentés pour la saison estivale 2019, semble être complètement inexistante.

Invite par conséquent l’administration municipale à prendre conscience de ce qu’il est arrivé en évitant de banaliser et minimiser la situation actuelle en la considérant issue de questions strictement personnelles qui n’ont rien à voir avec l’administration; à prendre acte que la communité nécessite d’une administration qui ait des lignes programmatiques, des objectifs et des buts à rejoindre clairs et précis et qui travaille conjointement pour le futur de notre collectivité.

Le cas échéant.... LA PAROLE AUX ELECTEURS !!!